Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 avril 2008 4 10 /04 /avril /2008 23:13

Voici enfin le premier article de ce second déplacement canadien, pour une durée d’un mois environ et avec pour programme un petit séjour à Edmonton et un autre à Inuvik dans les NWT, plus une petite expédition en chiens de traineaux jusqu’à Tuktoyaktuk au bord de la mer de Beaufort.
Ainsi donc le 18 mars, aux aurores, nous nous présentons à l’aéroport pour l’enregistrement. Une panne d’ordinateurs cause bien des soucis au personnel qui doit improviser sur des consoles provisoires. Nous réussissons cependant l’exploit de nous enregistrer juste à temps et nous précipitons pour passer le contrôle de sécurité. Geneviève se fait apostropher pour une histoire de boite de pommade et explique en vain comment les consignes doivent être appliquées selon elle. Demeuré à l’écart, en observateur, je saisis quelques commentaires après son passage : « Dis donc si t’avais vu les yeux de la nana avec sa pommade… ». Galant je lui rapporte ces propos en relevant qu’ils n’ont pas dit « la vieille », ce qui la rend très fière et encore plus sûre de son point de vue, ce qui n’étonnera personne.
Première escale à Zurich, calme et volupté, tout est serein, personne ne bronche, tip top. A part l’UBS rien à signaler, ça roule. Correspondance pour Toronto, puis Edmonton. Et vous n’allez pas me croire mais Geneviève se fait fouiller à nouveau, pourtant sans pommade et avec un regard aussi apaisant qu’une nonne bouddhiste. Je commence à être vexé de passer aussi inaperçu ! Lorsque nous arrivons à notre hôtel, cela fait 24 heures que nous voyageons avec en plus 7 heures de décalage horaire (8 h avec l’heure d’été ).
Le lendemain nous allons à la découverte de cette ville d’un million d’habitants avec sa banlieue, fondée en 1795 par la Compagnie de la Baie d’Hudson. En 1904, Edmonton est devenue la capitale de l’Alberta, au grand désespoir de sa proche voisine Calgary. En 1947, avec la découverte du pétrole, cette localité se développa encore et devint ainsi la « oil capital of Canada ». Aujourd’hui la situation économique est toujours florissante, limitant le chômage en dessous de 4%. Nous profiterons de notre séjour pour nous promener le long de la rivière Saskatchevan, encore partiellement gelée, visiter quelques galeries d’art contemporain, le Royal Alberta Museum, ainsi que l’Art Gallery of Alberta, où Geneviève réussira à entrer en contact avec une personne chargée des relations publiques, qui ira même visiter son site web sur le champ. Nous assisterons également, au Winspear Center of Music, à un magnifique concert, donné par le cœur Pro Cora, qui chantait du Rachmaninoff, « All Night Vigil ». Nous avons encore visité le gigantesque centre commercial de West Edmonton, qui a été le plus grand du monde il y a quelques années, le Telus World Science pour terminer par l’édifice de l’Assemblée législative. Pour celles et ceux que cela intéresse, il est toujours possible de faire un petit tour sur l'album de photos  No  41.

Puis le 25 mars c’est le départ pour Inuvik, notre prochaine étape et très prochain article. 

Partager cet article

Repost0

commentaires