Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 21:23
Geneviève observant le chargement

Ce dimanche 30 mars vers 10 h, je rejoins Olav pour l’aider. Visiblement il n’est pas encore prêt et bricole quelques affaires dont il pense encore avoir besoin. Il soude un support et met au point le troisième traineau, dont le tapis de frein vient de lâcher. Petit à petit notre expédition se met en place et vers 13 h nous nous mettons en route, après avoir chargé nos trois traineaux et attelé les 17 chiens. Olav nous précède avec la moto neige et la remorque pour le matériel. Nous atteignons le fleuve Mac Kenzie par de petits sentiers et devons attendre un peu car il y a une course de traineaux à l’occasion de la fête du Muskrat. En effet il faut à tout prix éviter de mettre en présence nos chiens avec les autres car il s’ensuivrait alors une belle bagarre. Nos bêtes sont de magnifiques chiens polaires, très bagarreurs alors qu’avec nous ils sont adorables, jamais agressifs et très affectueux. Durant cinq jours nous allons entretenir avec eux une très belle relation,  partagée entre les moments de caresses, d’encouragements et ceux où il faut parfois les gronder quand ils ont l’idée saugrenue de mordre les cordes pour certains ou faire les fous et provoquer un beau désordre suivi d’un nœud impressionnant avec les cordes de l’attelage.
Pour cette première journée, nous cheminons assez rapidement pour couvrir environ 45 km, avec un magnifique soleil et une température très agréable de – 12C. Le paysage est majestueux, envoutant et fascinant. Nous atteignons notre premier campement vers 21h. A relever au passage que durant les cinq jours de notre petite expédition, je ne me suis à aucun moment référé à ma montre. Nous achevons d’installer le camp déjà commencé par Olav, donnons à manger aux chiens, qui auront eu entre temps un morceau de chicken congelé, dévoré en quelques secondes. Le soleil se couche vers 22h à ce moment de l’année. L’endroit choisi, Renn Deer station est un lieu historique. En 1933, un ressortissant du nord de l’Europe a en effet fait venir, en cinq ans depuis l’Alaska, un troupeau de 5'000 rennes. Nos tentes sont installées directement sur la glace et nous assistons à un magnifique couché de soleil. Après le repas nous allons passer notre première nuit sous tente, une fois le fourneau réglé et dormons confortablement dans notre double sac de couchage.
Pour plus de détails, voir l’album de photos No 43. Prochain article : « Le soleil de l’arctique, deuxième journée »

Partager cet article

Repost0

commentaires