Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2006 6 20 /05 /mai /2006 03:45

L'énorme perturbation qui s'est abattue sur le centre du Québec ne nous a cependant pas découragé pour continuer à découvrir la région. Dans un premier temps nous avons longé la côte pour aller contempler, sous une pluie battante et par 3 à 4 degrés, le phare de la Pointe-des-Monts, érigé en 1930 sur une pointe que les anciens géographes classaient comme le point de démarcation entre le fleuve et le golfe Saint-Laurent. D'abord pourvu d'une lampe alimentée à l'huile de baleine, le phare connaîtra bien des améliorations techniques au cours des ans et demeurera en activité jusqu'en 1964. Il est aussi intéressant de savoir que le Québec compte quelque 43 phares traditionnels, dont la très grande majorité se dressent le long du littoral ou sur l'une des îles du Québec maritime. 

Nous poursuivons ensuite notre visite de la région en empruntant la route No 389, qui mène à Labrador City, distante de la côte du Saint-Laurent de 610 km et 1'100 km pour Goose Bay. Nous nous contenterons de faire 215 km, après avoir franchi le 50 ème parallèle, pour découvrir le barrage Daniel Johnson (en mémoire de ce premier ministre du Québec, investigateur du projet Manic-5, mort le lendemain de l'inauguration du barrage) situé dans une région sauvage et au riche passé géologique.  Voici quelques chiffres pour vous donner, en plus de quelques photos, une idée de ce superbe ouvrage à voûtes, le plus important du monde pour ce type de technique de construction.

Le barrage, haut comme un gratte-ciel de 50 étages et d'une largeur de 1.3 km, est un barrage de béton à voûtes multiples et à contreforts. Construit entre 1959-1971. Hauteur du barrage: 214m. Largeur 1,314km. Poids: 5 440 000 tonnes métriques. Volume de béton: 2 255 000m3. Le réservoir se classe parmi les 6 réservoirs les plus volumineux au monde. Superficie : 1'942 km2. Longueur 200 km. Capacité : 138'800 Millions m3. (A titre de comparaison la Gde Dixence : 400 Millions m3).

Le remplissage du réservoir à la fin de la construction du barrage a permit à l'île René-Levasseur de se former. Le nouveau cercle d'eau presque parfait, permet maintenant de voir clairement les vestiges du contact d'une météoritique qui daterait de 210 millions d'années. Son cratère, visible de la lune, d'un diamètre de 75 km, en fait un des plus grands vestiges de météorite sur terre. La Réserve écologique Louis-Babel a également pour objectif de protéger et de conserver ce lieu exceptionnel.

CarteReservoir1.jpg (24444 bytes)  CartePhotoEspace.jpg (37746 bytes)

Photo: Centre canadien de télédétection, Ministère des Ressources naturelles du Canada

Avant de prendre le traversier pour nous rendre en Gaspésie et retrouver, nous l'espérons le soleil, nous avons voulu vous donner ce petit flash d'une autre visite originale dans cette région.

Et donc à bientôt pour la suite...

   


 

 



 

Partager cet article

Repost0

commentaires